Antiquité de papier : Perception de l'Antiquité aux Temps Modernes

Hubertus Goltzius (1526-1583) publie son traité sur la Grande-Grèce, soit l’Italie du Sud et la Sicile, à Bruges en 1576 sur les presses de Gilles van den Rade. Il est innovant en ce sens où l’auteur ne consacre pas son propos aux rois et empereurs romains, comme le voulait un usage persistant, mais aux villes et à leur monnayage grec. L’ouvrage paraît à nouveau sur les presses de Geraerd van Wolschaeten à Anvers en 1618, par les soins de Jacques De Bie, puis dans le quatrième volume des Opera omnia de Goltzius rééditées par Balthasar II Moretus (1615-1674) en 1644-1645. Le traité sur la Grande-Grèce est pourvu de commentaires du jésuite anversois André Schott (1552-1629), conformes à l’édition de 1618. Le titre gravé de 1644 provient de l’édition de 1576 et est celui conçu par Goltzius. Il évoque différents épisodes mythologiques liés à la Sicile dans une composition réunissant différents éléments. Un portique flanqué des effigies de Poséidon et Artémis, regardant le titre, est surmonté d’un fronton à l’image de la nymphe Scylla transformée en monstre et résidant dans le détroit de Messine, non loin de Charybde ; le fronton porte, à gauche, un char dans lequel Hadès enlève Perséphone, à droite, Déméter cherchant sa fille Perséphone, au centre une représentation de la Sicile sous la forme d’une tête de Gorgone ; des vues de Thermes, de la nymphe Aréthuse, transformée en fontaine sur l’île d’Ortygie près de Syracuse, et de l’Etna décorent la base. L’illustration comprend des planches de monnaies, droits et revers, et deux cartes, l’une de Sicile, l’autre de la Grande-Grèce, légendées en grec, le tout gravé sur cuivre. Les représentations de monnaies sont suivies de leur description et de notices consacrées aux villes et à leur histoire. Les monnaies reproduites proviennent de collections privées visitées par Goltzius lors de ses voyages en Europe. Ces cabinets de curiosités formés par des amateurs ont joué un rôle fondamental dans l’étude de l’Antiquité en reconstituant son histoire et en accueillant érudits et auteurs de traités numismatiques et d’archéologie. L’exemplaire conservé à la Bibliothèque universitaire Moretus Plantin de Namur provient de la bibliothèque des Récollets d’Anvers.

Claude Sorgeloos


Consultez les renseignements d’orientation bibliographique et les notes en bas de page dans le catalogue de l'exposition.

Sicilia et Magna Graecia sive Historiae urbium et populorum Graeciae ex antiquis nomismatibus liber primus

Éditeur : in officina Plantiniana (Antverpiae)
Description physique : [14] p., XXXVII, [IV] tab., 326, [56, 2bl] p. ; 96, [7, 1bl] p. ; 2o

Type : Livre
Date : 1644
Langue : Latin

Droits : PublicDomain
Droits d'accès : OpenAccess
Détenteur des droits : UNamur - Bibliothèque Universitaire Moretus Plantin (Namur)
Cote de rangement BUMP : R17C0213


Notes
Mention de responsabilité : Huberto Goltzio ... auctore et scalptore; diu desideratum opus, et denuo editum, cum novis scholiis And. Schotti ...
Index