Antiquité de papier : Perception de l'Antiquité aux Temps Modernes

Cet ouvrage important (557 pages), publié en 1649 par Johannes de Laet, professeur à l’Université de Leyde, constitue une compilation d’écrits divers, datant de la fin du XVe siècle, du XVIe siècle ou du XVIIe siècle. Outre la première édition de l’œuvre de Vitruve aux Pays-Bas, il renferme des commentaires, essais et index inspirés du traité antique ainsi que d’autres traités, dont les Elements of Architecture rédigés par Wotton quelques décennies plus tôt (1624), et présentés ici dans une version latine réalisée par de Laet, ou encore le De Pictura d’Alberti, ou le De sculptura de Pomponius Gauricus, tous deux reproduits en fin de volume. L’ensemble apparaît à la fois comme une somme très savante du vitruvianisme et comme une accumulation un peu éclectique de considérations théoriques sur l’art et, surtout, sur l’architecture.

Après la dédicace à la reine Christine de Suède et le traité de Wotton, l’œuvre de Vitruve, véritable pierre angulaire du volume, est reproduite dans une version enrichie des nombreux commentaires de Guillaume Philandrier, qui composent l’essentiel des volumineuses notes de bas de page, où les dessins accompagnent souvent l’information écrite. Si le texte de Philandrier est intégralement reproduit, les illustrations du célèbre humaniste du XVIe siècle sont par contre librement sélectionnées par de Laet en privilégiant certains thèmes. La théorie des ordres, abondamment développée par Philandrier, conserve par exemple son illustration originale ; les « machines » (« machinae ») du livre X sont également accompagnées d’une iconographie plus abondante. L’épitome du traité des poids et mesures de Georg Bauer, auteur mieux connu sous le nom d’Agricola, et rédigé par Philandrier, succède aux Dix Livres de Vitruve. Après cette légère digression, l’ouvrage revient à l’auteur antique, en proposant des commentaires de Marc Meiboom sur Vitruve et sa théorie musicale, avant de s’en écarter à nouveau avec un essai du mathématicien Nicolaus Goldmann sur la volute ionique, travail qui expose, illustrations à l’appui, comment tracer les différentes parties de la volute avec les justes proportions. Suivent les index grec et latin sur le De architectura et les Annotationes, tirés de Philandrier. Cette vaste somme de propos vitruviens est ponctuée par deux écrits de Bernardino Baldo : un Lexicon vitruvianum, qui recense et explique les termes techniques employés dans le traité antique, et les Scamilli impares Vitruviani, ouvrage publié en 1612, et qui se voit ici adjoindre un passage du chapitre 8 du livre VI de L’idea della architettura universale de Scamozzi. Outre le De Pictura et le De sculptura, la fin du volume rassemble également le commentaire de Louis de Montjosieu sur la sculpture et la peinture des Anciens (Commentarius de sculptura, cælatura, scalptura, et pictura antiquorum, 1602), puis un commentaire de Claude Saumaise sur deux passages de Solin et, enfin, un index général.

Mathieu Piavaux


Consultez les renseignements d’orientation bibliographique et les notes en bas de page dans le catalogue de l'exposition.

M. Vitruvii Pollionis De architectura libri decem

Éditeur(s):
apud Ludovicum Elzevirium (Amsterdam)

Description physique : [8], 30, [2], 252, [1, 1bl], 253-272, [27, 1bl], 164, 69, [3] p. : ill.

Type : Livre
Date : 1649
Langue : Latin

Droits : PublicDomain
Droits d'accès : OpenAccess
Détenteur des droits : UNamur - Bibliothèque Universitaire Moretus Plantin (Namur)
Cote de rangement BUMP : R17B0443


Notes
Mention de responsabilité : Cum notis ... Guilielmi Philandri integris, Danielis Barbari excerptis, & Claudii Salmasii passim insertis; omnia in unum collecta, digesta & illustrata a Ioanne De Laet ...
Cum variis indicibus ...
Accedunt Lexicon Vitruvianum Bernardi Baldi ... De pictura libri tres ... Leonis Baptistae de Albertis. De sculptura excerpta ... ex dialogo Pomponii Gaurici ... Ludovici Demontiosii Commentarius de sculptura et pictura
Praemittuntur Elementa architecturae collecta ab ... Henrico Wottono ...