Miscellanea

Cet opuscule rarissime des Excerpta des Constitutiones d'Ignace de Loyola – un seul autre exemplaire est répertorié à la Bibliothèque nationale de France – témoigne des toutes premières années du Collège jésuite de Verdun, créé dans les années 1564-1570 à l'initiative du comte-évêque Nicolas Psaume († 1575).

Docteur en théologie de l'Université de Paris, ardent défenseur de la foi catholique et littérateur à ses heures, Nicolas Psaume entreprit pour réformer l'Eglise et contrer l'avancée des protestants de créer à Verdun une institution pédagogique de haut niveau, gratuite et ouverte à tous. La "Maison et collège des orphelins" ou "Orphanotrophe" qu'il avait fondée en 1554 et confiée à des professeurs de l'Université de Paris, dut fermer ses portes dix ans plus tard faute de moyens mais l'évêque ne se découragea pas : ayant précédemment eu l'occasion de fréquenter à Rome des compagnons d'Ignace de Loyola, Psaume invita ainsi à Verdun en 1564 le Père "belge" François de Coster († 1619) afin d'y discuter de l'établissement d'un Collège jésuite. Des cours seront dispensés par six régents dès octobre 1564 dans les locaux de l'Orphanotrophe mais, mis à mal par la peste, le Collège doit fermer ses portes quatre ans plus tard. Les classes de rhétorique, d'humanités et de grammaire reprendront toutefois dans des bâtiments de l'hôpital Saint-Nicolas-de-la-Gravière à l'automne 1571, soit un an après l'acte de fondation officiel du Collège, le 23 septembre 1570.  

Le volume ici numérisé rassemble en quelque 36 feuillets des extraits des Constitutiones, texte-phare élaboré dès 1539 par Ignace de Loyola, publié une première fois en 1556 et sans cesse revu et adapté par la suite. Ces Constitutions qui définissent et organisent l'ordre des Jésuites serviront en effet de cadre de référence officiel pour toutes les règlementations internes à la Compagnie de Jésus. Faut-il y voir un lien de cause à effet ? L'année d'impression de ces Excerpta ex Constitutionibus – 1572 – coïncide quoi qu'il en soit avec la nomination d'un nouveau recteur à la tête du Collège de Verdun, Pierre Véla († 1598). Déjà attesté dans la ville lorraine en 1566 à l'occasion d'un prêche, Véla succède ainsi au mois de mai à Antoine Adami, Jésuite originaire de Dinant qui avait été l'un des premiers recteurs de Billom avant d'occuper la même charge à Verdun de janvier à mai 1572.

L'imprimeur du présent ouvrage a pu être identifié : il s'agit de l'Ardennais Martin Marchant, alias Martinus Mercator († ca 1588). Apprenti entre 1555 et 1558 chez Nicolas Bacquenois, le premier imprimeur  installé à Verdun à la demande de Nicolas Psaume, Marchant succède à Bacquenois en 1571 ou dans les premiers mois de 1572 en qualité de typographe du comte-évêque de Verdun. Dix ans plus tard, Marchant sera en outre désigné comme imprimeur-juré de la toute jeune Université – également dirigée par des Jésuites – fondée par le duc Charles III et par le cardinal de Lorraine à Pont-à-Mousson. Son fils Etienne Marchant s'y établira dès 1583 comme typographe tandis que Mathurin, son autre fils, publiera à Verdun sous le nom de son père jusqu'en 1587, puis sous son nom propre.

D'après C. Sommervogel, ce volume namurois des Quaedam ex Constitutionibus Excerpta de la Compagnie de Jésus paru à Verdun en 1572 serait le troisième ouvrage de "regulae" à avoir été imprimé, après des Excerpta édités à Rome en 1567 et à Naples en 1568. On notera que l'officine verdunoise des Marchant imprimera encore une édition latine de ces "regulae" en 1582 (ou 1588) et que cet atelier en publiera également en 1586 la première traduction française sous le titre Regles de la Compagnie de Iesus.

Ces Excerpta auraient-ils pu faire partie de la bibliothèque du Collège jésuite de Verdun ? La reliure en parchemin souple, manifestement de facture française, est en tout cas d'origine et présente sur le dos le titre de l'ouvrage, comme le recommandent expressément les Constitutiones d'Ignace de Loyola dans la rubrique consacrée à la gestion de la bibliothèque ("Singuli libri titulis exterius inscribantur, ut facile cognosci possint"). Des investigations ultérieures mériteraient certainement d'être menées quant au contenu de la librairie du Collège verdunois, dont on sait toutefois qu'elle devait comporter des ouvrages légués à sa mort en -1575 par l'évêque Nicolas Psaume lui-même : la dernière édition des Oeuvres de saint Augustin ainsi que quelques livres de théologie.

 

Céline Van Hoorebeeck
Conservatrice - Bibliothèque universitaire Moretus Plantin (Université de Namur)
Décembre 2013

 

Orientation bibliographique

- C. Sommervogel, Bibliothèque de la Compagnie de Jésus, t. V, Bruxelles - Paris, 1894, col.  100.

- G. Lepreux, Gallia typographica ou répertoire biographique et chronologique de tous les imprimeurs de France, t. II, Paris, 1911, p. 379-380.

- P. Delattre, Les établissements jésuites en France depuis quatre siècles, t. V, Enghien - Wetteren, 1957, cols 72-96.

- A. Kolb, Die Druckerfamilie Marchant in Verdun (1572-1588) und Pont-à-Mousson (1583-1622),Gutenberg-Jahrbuch, 1964, p. 209-216.

- F. Courel et F. Roustang, Constitutions de la Compagnie de Jésus (Collection Christus 23-24), 2 vols, Paris, 1967.

- Répertoire bibliographique des livres imprimés en France au seizième siècle. 4e Livraison. 161. Verdun (Meuse), Baden-Baden, 1970, p. 60, n°2.

- C. Matagne, Répertoire des ouvrages du XVIe siècle (1501-1600), Namur, 1983, L142.

- P. Mech, Les bibliothèques de la Compagnie de Jésus, dans Histoire des bibliothèques françaises, t. II, Les bibliothèques sous l'Ancien Régime, 1530-1789, sous la dir. de C. Jolly, Paris, 1988, p. 56-63.

- B. Ardura, Nicolas Psaume (1518-1575), évêque et comte de Verdun. L'idéal pastoral du Concile de Trente incarné par un Prémontré, Paris, 1990.

- B. Ardura, Prémontrés. Histoire et spiritualité (Centre européen de recherches sur les congrégations et ordres religieux 7), Saint-Etienne, 1995, spéc. p. 216-225.

- B. Ardura, Le livre et la Réforme catholique à Verdun sous l’épiscopat du prémontré Nicolas Psaume (1548-1575), Revue Française d’Histoire du Livre, 1996, n° 90-91, p. 7-47.

- L. Giard, Relire les constitutions, dans Les Jésuites à l'âge baroque, Paris, 1996, p. 37-59.

- A. Pettegree et M. Walsby, French books III & IV. Books published in France before 1601 in Latin and languages other than French, Leyde, 2011, n°68881, p. 732.

Quaedam ex Constitutionibus Societatis Iesu excerpta

Type : Livre
Date : 1572
Langue : Latin

Droits : PublicDomain
Droits d'accès : OpenAccess
Détenteur des droits : UNamur
Cote de rangement BUMP : Rés.5E(1572)


Notes
Cachet inventaire Centre Doc. Rech. Relig. P.B.M. I.H.S
Deux cachets (annulés) Arch. Hist. Prov. Belg. Soc. ... JHS. Titre manuscrit sur le dos du livre : "Exerpta ex constitution. Soc. Ies. Verdun. 1572"