Tite-Live, une histoire de livres

Une belle édition humaniste de Tite-Live, présentant de magnifiques lettrines historiées : voilà ce que les élèves les plus brillants pouvaient espérer recevoir comme prix à l’orée du XVIIIe siècle. Une inscription sur la feuille de garde nous apprend en effet que ce volume fut offert en 1701 par la ville de Namur comme premier prix de… rhétorique. Rien d’étonnant à cela : l’historien padouan était depuis la Renaissance un modèle d’éloquence célébré. On trouve d’ailleurs dans cette édition, comme dans beaucoup d’autres, un tableau des discours contenus dans l’Histoire romaine. C’est loin d’être la seule « annexe » au texte de Tite-Live : le libraire lyonnais Antoine Vincent et son associé Jean Frellon ont réédité à l’attention de leur lectorat français des commentaires et traités dus à plusieurs figures de proue de l’humanisme nordique (Érasme, Beatus Rhenanus, Symon Grinaeus, Henricus Glareanus…) et italien (Lorenzo Valla, Marcantonio Sabellico…).

Les nombreuses pièces qui précèdent le texte livien forment une vaste introduction disparate (synthèses sur l’histoire romaine et ses acteurs, traités sur les poids et mesures, etc.). À la suite des Décades et des épitomés, un second volume (qui pouvait être relié séparément) contient des annotationes et autres documents destinés à accompagner la lecture. C’est ainsi toute la tradition humaniste accumulée depuis le XVe siècle qui est rassemblée dans ce volume.


Pierre Assenmaker

T. Livii Patavini. Latinae historiae facilè principis tres, cum dimidia, quae folae extant, Decades, longè omnium, quae hactenus exierint emendatissimae

Éditeur(s):
apud Antonium Vincentium (Lyon)

Description physique :
([44], 580, [12] p. ; [154] f. non foliotées) ; 2°

Type : Livre
Date : 1553
Langue : Latin

Droits : PublicDomain
Droits d'accès : OpenAccess
Détenteur des droits : UNamur - Bibliothèque Universitaire Moretus Plantin (Namur)
Cote de rangement BUMP : R16C0058


Notes
Index
Deux parties en un volume : deuxième partie non paginée
Provenance : Vignette Museum Artium Prov. Belg. S. I
Note manuscrite sur la première page : ex-praemio : prix attribué par la ville de Namur en 1701 à Jacques Sanglier, premier en rhétorique