Balade patrimoniale au cœur des Sciences et des Lettres

Incunables

Produit en 1487 par l’imprimeur lyonnais Guillaume Le Roy, ce volume contient le De consolatione philosophiae de Boèce († 524) suivi d’un De disciplina scholarium faussement attribué au même auteur, tous deux accompagnés d’un commentaire. Le premier ouvrage connut une fortune prolongée jusqu’à la fin du Moyen Âge, en raison notamment de son utilisation dans les milieux scolaires : on en connaît aujourd’hui de très nombreux manuscrits et des dizaines d’éditions antérieures à 1500. L’exemplaire ici présenté affiche une mise en page typique des livres produits à l’usage d’un public universitaire dans les derniers siècles du Moyen Âge : d’un grand module, le texte principal est disposé en pleine page et encadré d’un commentaire marginal, dans une écriture plus menue. On notera aussi que le volume, dont la provenance demeure inconnue, semble n’avoir guère suscité d’intérêt à l’époque de sa parution : il est à peu près complètement dépourvu de notes de lecture et les espaces réservés pour les initiales marquant les divisions des deux traités, destinés à être remplis à la main, sont demeurés vierges.


Xavier Hermand

Sancti Thome de Aquino Super libris Boetii de consolatione philosophie commentum cum expositione feliciter incipit

Éditeur(s):
Guillaume Le Roy (Lyon)

Description physique :
2 part. en 1 v. ; 2°

Type : Incunable
Date : 1487
Langue : Latin

Droits : PublicDomain
Droits d'accès : OpenAccess
Détenteur des droits : UNamur - Bibliothèque Universitaire Moretus Plantin (Namur)
Cote de rangement BUMP : Rés.13E.2


Notes
Contient : Super libris Boetii de consolatione philosophie commentum -- In divi Severini Boetii de scolarium disciplina commentarium
Provenance : Cachet inventaire Bibl. Dom. S.I. Eegenhoven IHS.
Etat matériel : Incomplet (sans le premier feuillet blanc, ni les feuillets 50-52 g2 g3 g4).
Notes : Commentaire attribué par le texte à Thomas d'Aquin, par GW au Pseudo-Thomas d'Aquin.