Publié en 1619, l’ouvrage est centré sur trois grandes planches anatomiques, associées chacune à une légende détaillée.

Au premier coup d’œil, c’est la déception : quel bric-à-brac ! Un mélange d’organes divers éparpillés autour d’un sujet entier, vu de face ou de dos, homme ou femme, le tout mélangé à des signes cabalistiques, à des bribes de phrases en hébreu, à des symboles ésotériques… Et que font là, dans des schémas anatomiques, des représentations religieuses, des drapés qui cachent les parties honteuses du corps ? Nous sommes bien au début du XVIIe siècle, les Lumières n’ont pas encore éclairé la démarche scientifique.

Mais au moment de refermer le livre, dépité, un miracle se produit : une petite feuille se soulève. Tiens, qu’est-ce donc ? Et voilà le trésor qui se révèle : chaque dessin anatomique est en soi un petit livret, où 5, 6… 10 feuillets se superposent exactement. Et nous avons sous les yeux le film d’une dissection anatomique précise, réalisée plan après plan. Le lecteur tourne le premier feuillet : la peau est enlevée. La page suivante soulevée, nous sommes dans le plan des muscles, et ainsi de suite.

Quelle merveille ! Deux aspects sont frappants : d’abord, la prouesse technique des artistes, des imprimeurs et des relieurs ! Ensuite, voici sous nos yeux l’application de l’anatomie topographique, celle qui examine, dans chaque région du corps, la façon dont les différents éléments se superposent les uns aux autres.

Aujourd’hui encore, les étudiants en médecine, après avoir analysé chaque organe, chaque système séparément, en font une grande synthèse par l’étude de l’anatomie topographique. Cet ouvrage est au livre imprimé, ce qu’un film en trois dimensions est à l’illustration anatomique du XXIe siècle. Et dire que nos contemporains croient tout devoir à l’informatique…


Pierre Garin

Cum Deo, Johannis Remmelini ... Catoptrum microcosmicum, suis aere incisis visionibus splendens, cum historia & Pinace de novo prodit

Ressources Liées
Titre
Les atlas d'anatomie (vidéo)

Éditeur(s):
Typis Davidis Francki (Augsbourg )

Description physique :
2, 27 i.e. 25, 1 p. : 3 p. de pl. grav. à parties mobiles, portr. ; 2°

Type : Livre
Date : 1619
Langue : Latin

Droits : PublicDomain
Droits d'accès : OpenAccess
Détenteur des droits : UNamur - Bibliothèque Universitaire Moretus Plantin (Namur)
Cote de rangement BUMP : R17D0001


Notes
In fine : Augustae Vindelicorum : imprimebat David Franck, M.DC.XIX.
Les pp. 25-26 sont omises de la pagination, pagination inversée des pp. 7-8.
L'ouvrage contient 3 planches à pleine page avec des figures mobiles (pp.9, 15 et 21).
État matériel : Le premier plat est fortement lacéré ; ouvrage extrêmement fragile (gravures superposées), à manipuler avec la plus grande précaution ; deux pièces détachées de la planche de l'anatomie masculine, la reliure gondole.
Reliure : Plein parchemin, à la hollandaise, on devine les traces des lacets.
La planche (p.9) est signée I. R. [i.e. Iohann Remmelin] inventor ; L.K. [i.e. Lucas Kilian] sculptor ; Stephan Michelspacher excudit.
Provenance : Vignette N.D. de la Paix Fac. Des Sc. ; Cachet Faculté des Sciences Notre Dame de la Paix Namur ; marque d'appartenance signature Vandenhoeven (?), datée de 1839 ; Cachet Biblioth. Scientif. Collegii Soc Jesu ND de Pace Namur.