L'Observatoire Antoine Thomas s.j.

Bienvenue à l'Observatoire astronomique Antoine Thomas !

Ainsi vous voici prêts à franchir virtuellement les portes de l'Observatoire astronomique Antoine Thomas. Ce lieu a été spécialement conçu et équipé pour vous offrir un premier contact inoubliable avec le ciel, au plus près de chez vous. Les équipements de pointe qu'il abrite auraient pu être installés à la campagne, ou sur une haute montagne, mais ils ne vous auraient alors pas été aussi accessibles et n'auraient pas pu autant vous émerveiller. Comme le ciel appartient à tous, nous devons le partager : ces instruments ont bien leur place ici, près de chez vous.

En ce lieu chargé d'histoire, dans ce bâtiment qui fut le premier du campus, nous avons rouvert pour vous une fenêtre sur l'infini. Comme tant d'autres étudiants avant vous, vous franchirez avec émotion ces portes et grimperez hardiment à cet escalier pour découvrir tout ce que nos yeux ne peuvent voir. Pour mieux vous abandonner à l'invitation des étoiles. Si jamais vous entendez cet appel sous cette coupole, soyez assurés qu'il ne vous lâchera plus.

Alors, cet appel des étoiles sera notre cadeau : celui des pères jésuites qui établirent l'ancien « Laboratoire », celui des généreux donateurs de ce nouvel observatoire, celui des astronomes de l'Université de Namur, d'hier comme d'aujourd'hui… et ce sera celui que vous donnerez à votre tour, demain.

 

 

Le nouvel observatoire astronomique de l'Université de Namur

Dans les coulisses de l'Observatoire astronomique
Antoine Thomas s.j.  (Université de Namur)

Mise en scène sonore

L'héritage d'Antoine Thomas s.j.

Antoine Thomas décède le 28 juillet 1709 à Pékin, emporté par la maladie et les tracas liés à la Querelle des Rites Chinois. Il reçoit les honneurs de funérailles ordonnées par l'empereur et est encore aujourd'hui tenu en grande estime en Chine. Si une partie de sa correspondance a été publiée dans divers ouvrages, on doit également à Antoine Thomas la parution d'un traité de mathématique (Synopsis Mathematica, Douai, 1685), ouvrage qui servit de manuel de référence pour les futurs missionnaires en Chine et fut réimprimé en 1729. On lui doit également le premier témoignage historique (manuscrit) sur la guerre opposant l'empereur de Chine et le Qan Zunghar Galdan en Tartarie, conflit auquel il assista en 1696-1697, ayant accompagné l'empereur Kangxi lors de son expédition dans cette région alors méconnue en Europe.

Parti de Namur, enseignant à de nombreux élèves au collège, à l'université, partageant avec des savants d'autres cultures, auteur d'ouvrages de référence en mathématiques, ingénieur, expérimentateur et observateur, Antoine Thomas était un savant humaniste animé par la vocation d'enseigner et de faire découvrir. Doté d'une aptitude pédagogique indéniable, d'une curiosité et d'une volonté d'aller à la rencontre de l'autre, Antoine Thomas est incontestablement la figure historique inspirante pour notre observatoire astronomique à vocation pédagogique et heuristique.

Signature d'Antoine Thomas s.j. [Reproduction]

Vue aérienne de l'Observatoire astronomique Antoine Thomas s.j.  (Université de Namur)