Le De Revolutionibus orbium coelestium (Des révolutions des orbes célestes) est le grand ouvrage de Nicolas Copernic (1473- 1543) publié peu avant sa mort et dont le but est de décrire le mouvement apparent du Soleil, le mouvement de la Lune et des planètes.

Copernic est chanoine et mathématicien. Insatisfait par la complexité du système de Ptolémée (système géocentrique utilisant plus de 50 sphères célestes), il développe son propre système où le Soleil occupe le centre du monde (système héliocentrique). Pour décrire le mouvement des planètes, il conserve l’idée aristotélicienne que celles-ci doivent se mouvoir sur des cercles. Ce sont les compositions de mouvements circulaires uniformes qui constituent la base du système copernicien.

La préface de l’ouvrage est attribuée au théologien luthérien Andreas Osiander qui essaiera de faire croire, à tort mais pour éviter une possible condamnation, que le but de Copernic n’était que de « sauver les phénomènes », c’est-à-dire de reproduire les données d’observations (positions des planètes) sans prétendre que le système soit une description de la réalité du cosmos.

Au départ, la réception de l’ouvrage dans l’Église catholique fut bonne. Celle-ci utilisa même le système copernicien pour sa réforme du calendrier de 1582. Ce n’est que dans le contexte de l’affaire Galilée qu’en 1616 une interdiction frappa l’ouvrage du chanoine polonais. L’ouvrage compte six livres et le dernier est consacré aux mouvements en latitude des planètes.


Dominique Lambert

Nicolai Copernici Torinensis De Revolutionibus orbium coelestium, libri VI [Reproduction anastatique]

Éditeur(s):
Culture et civilisation (Bruxelles)

Description physique :
196 f. : fac-sim.

Type : Livre
Date : 1966
Langue : Latin

Droits : PublicDomain
Droits d'accès : OpenAccess
Détenteur des droits : UNamur - Bibliothèque Universitaire Moretus Plantin (Namur)
Cote de rangement BUMP : SJB.7.303C


Notes
CDRR Reliure : cuir. CDRR Provenance : cachet inventaire Bibl. Dom. S.I. Eegenhoven IHS.