L’enseignement au Moyen Âge diffère sur bien des points de celui de notre système scolaire actuel.

À l’origine, les études s’organisent autour de ce que l’on nomme les Arts libéraux, c’est-à-dire d’une part le Trivium (dialectique, grammaire, rhétorique) et, d’autre part, le Quadrivium (arithmétique, astronomie, géométrie et musique). Cette division du savoir continue du reste à structurer.

L’enseignement au début de l’époque moderne, nécessitant par là même la production et, dans le cas présent, l’édition de manuels destinés à servir de support aux différents cours. Le De sphaera mundi du mathématicien et astronome anglais Jean de Sacrobosco, rédigé autour de 1230, fait partie de ces ouvrages et constitue même le manuel de base pour l’enseignement de l’astronomie. L’imprimé qui vous est présenté ici nous renseigne précisément sur le succès de l’œuvre de Jean. Il s’agit d’une édition commentée établie par l’imprimeur parisien Henri Estienne à l’attention des étudiants de la faculté des Arts de Paris — l’une des quatre facultés au Moyen Âge avec les facultés de médecine, de droit et de théologie. Le texte est accompagné d’une série d’illustrations, complétées à plusieurs reprises par des inscriptions à la plume — n’oublions pas que nous sommes encore au début de l’imprimerie, « inventée » par Gutenberg au milieu du XVe siècle. Parmi ces illustrations, remarquez le schéma illustrant le système aristotélicien. On y découvre au centre la Terre, immobile, composée des quatre éléments principaux que sont la Terre, l’Eau, l’Air et le Feu. La Lune et les autres planètes gravitent autour d’elle selon un mouvement sphérique. Enfin, on observe un dernier cercle composé des étoiles fixes placées sur une sphère qui entraîne dans son mouvement les sphères des autres planètes.


Nicolas Michel

Textus De Sphera Joannis de Sacrobosco. Cum additione (quantum necessarium est) adiecta : novo commentario nuper edito. Ad utilitate[m] stude[n]tiu[m] philosophice Parisien[se] Academie illustratus cu[m] co[m]positione anuli astronomici Boneti Latensis. Et geometria Euclidis Megarensis

Éditeur(s):
Henrici Stephani (A Paris)

Description physique :
[32] ffnc. : grav. ; 2°
Sig. : a⁸ b⁶ c¹⁰ d⁸

Type : Livre
Date : 1516
Langue : Latin

Droits : PublicDomain
Droits d'accès : OpenAccess
Détenteur des droits : UNamur - Bibliothèque Universitaire Moretus Plantin (Namur)
Cote de rangement BUMP : R16B0217


Notes
BUMP Notes : Fig. géométriques gravées sur bois. - Titre dans encadrement orné gravé. - BUMP Provenance : Vignette N. D. de la Paix, Fac. des Sc. ; Cachet Biblioth. Scientif. Collegii Soc Jesu ND de Pace Namur. BUMP Reliure : Papier marbré.