Carrés de couleur

Observations d'histoire naturelle, faites avec le microscope, sur un grand nombre d'insectes

Contenu

Naturaliste français, Louis Joblot (1645-1723) est surtout connu pour sa publication, en 1718, Descriptions et usages de plusieurs nouveaux microscopes, tant simples que composés. Cet ouvrage, très technique, concerne la fabrication d’outils microscopiques par ce professeur de géométrie et de perspective. Les meilleurs microscopes de Joblot atteignent un grossissement d’environ 400 fois, soit deux fois plus que ceux de van Leeuwenhoek, mais les images obtenues manquent toutefois de netteté. Il conçoit aussi des chambres cylindriques transparentes dotées d’une lentille grossissante qui permettent l’observation Ancred’insectes vivants pendant plusieurs jours. L’ouvrage fait date au XVIIIe siècle, il est réimprimé plusieurs fois notamment dans une version augmentée et posthume, publiée en deux, parties, en 1754 et 1755, par l’éditeur Briasson – c’est dire si le texte est jugé important et/ou lucratif... Dans ce tome, Observations d'histoire naturelle, faites avec le microscope, sur un grand nombre d'insectes, Joblot observe dans des infusions de divers végétaux (le poivre et le foin vieilli notamment) des Ancremicro-organismes vivants. Ces « animalcules », comme on qualifiait alors les organismes microscopiques, sont décrits par le naturaliste, dessinés et dotés d’appellations fantaisistes comme « Poules hupées », « Inconstants », « Bouffons » ou « Cornemuses ». Sur les 34 planches qui accompagnent le texte, certains protozoaires sont représentés pour la première fois.

Ressources liées

Filtrer par propriété

Relation
Titre Libellé alternatif Classe

Pierre Devahif au sujet de l'ouvrage de Louis Joblot et de la microscopie

Devahif, Pierre

lien haut de page