Hartman Schedel, Liber Chronicarum, Nuremberg : Anton Koberger, pour Sebald Schreyer et Sebastian Kammermeister, 12 juillet 1493, 2°.

 

[Namur, Bibliothèque universitaire Moretus Plantin, R15C0004]



Lorsque l’on évoque les premiers monuments de l’histoire de l’imprimerie, on pense évidemment à la célèbre Bible de Gutenberg, premier livre jamais reproduit à l’aide de caractères mobiles vers 1454-1455. Parmi les autres productions remarquables du XVe siècle, figure également le Liber Chronicarum du médecin Hartman Schedel (1440-1514) sorti de presse le 12 juillet 1493.

 

Cette chronique universelle, également appelée Chronique de Nuremberg, relate l’histoire de l’humanité depuis sa création jusqu’à la fin du XVe siècle et est découpée en six livres, par analogie avec le récit de la Création du monde en six jours. Conçu selon la structure traditionnelle des chroniques médiévales, mais d’inspiration humaniste pour sa vision globalisante des savoirs, cet ouvrage est né dans les cénacles humanistes de Nuremberg et est le résultat d’un travail d’équipe. Ce projet a été porté financièrement par deux patriciens de Nuremberg, Sebald Schreyer (1446-1520) et son beau-frère Sebastian Kammermeister (1446-1503). Le texte a été rédigé sous la direction d’Hartman Schedel, en collaboration avec d’autres humanistes de Nuremberg ou de passage. L’atelier d’Anton Koberger (ca 1443-1513) à Nuremberg, certainement l’un des plus grands d’Europe, a été retenu pour réaliser l’impression. L’exécution des illustrations a, quant à elle, été confiée à deux des plus grands artistes allemands de l’époque, Michaël Wohlgemut (1434/37-1519) et son gendre Wilhelm Pleydenwurff (1460-1494), dans l’atelier desquels le jeune Albrecht Dürer (1471-1528) a fait son apprentissage entre 1486 et 1489. Le résultat est exceptionnel : reproduit au format in-folio en 326 feuillets, cette impression contient 1809 illustrations avec un tirage estimé à 1800 exemplaires. Ce livre doit son immense succès à la qualité et au nombre de ses gravures : de magnifiques illustrations à pleine page rythmant les grandes séparations du livre, des gravures sur demi-page représentant principalement des scènes ou des vues de villes, ainsi qu’une multitude de petites gravures pour figurer l’imposante galerie de personnages. Son taux de conservation est extrêmement important et témoigne de sa large diffusion. Plus de 800 exemplaires sont encore conservés dans le monde. La Chronique de Nuremberg peut à juste titre être considérée comme l’un des premiers best-sellers de l’ère typographique.

 

L’exemplaire de la Bibliothèque universitaire Moretus Plantin porte deux ex-libris contemporains : ceux de Nicolaus de Sorio, recteur d’un couvent Saint-Étienne que nous ne sommes pas parvenu à localiser, et de Johannes Baptista Sorius, certainement de la même famille. L’ouvrage est par la suite entré en possession de Girolamo Durazzo (1739-1809), Doge de la République ligurienne lors de l’occupation de l’Italie par Napoléon Bonaparte et grand amateur d’art. Le volume est resté dans les mains de la famille Durazzo jusqu’à ce que l’un des descendants, Marcello Durazzo (1842-1922), marquis d’Occimiano, décide de léguer sa bibliothèque au Collège salésien San Carlo de Borgo San Martino, en Piémont. Ce legs est resté célèbre car il contenait une importante collection de partitions autographes de Vivaldi, aujourd’hui conservée à la Biblioteca Nazionale Universitaria de Turin. La chronique d’Hartman Schedel est vraisemblablement arrivée à Namur à l’occasion de la mise en vente, en 1926, de livres anciens par le Collège San Carlo pour financer des travaux de réfection.

 

Renaud Adam (avril 2014)

Université de Namur – UNamur

Université de Liège – ULg (Transitions – Département de recherche sur le Moyen Âge tardif & la première Modernité)

 

 

Pour en savoir plus

 

Incunabula Short-Title Catalogue, is00307000 (http ://www.bl.uk/catalogues/istc/).

- M.-L. Polain, Catalogue des livres imprimés au quinzième siècle des bibliothèques de Belgique, t. 3, Bruxelles, 1932, n° 3469.

 

- A. Wilson, The Making of the Nuremberg Chronicle, Amsterdam, 1976.

- C. Reske, Die Produktion der Schedelschen Weltchronik in Nürnberg, Wiesbaden, 2000.

- M. Lefèvre, « Chronique de Nuremberg », in P. Fouché et al. (dir.), Dictionnaire encyclopédique du livre, t. 1, Paris, 2002, p. 527.


Genre actuel :


Épithète actuel :


Auteur :


Famille :


Pays :


Région :


Localité :


Biotope :


Récolteur :


Déterminateur :


Mention de responsabilité :
Schedel, Hartmann, 1440-1514 (Auteur)
Schreyer, Sebald, 1446-1520 (Auteur)
Kammermeister, Sebastian, 1446-1503 (Auteur)
Pleydenwurff, Wilhelm, 1460-1494 (Auteur)
Koberger, Anton I, ca. 1440-1513 (Imprimeur)
Durazzo, Girolamo, 1739-1809 (Ancien possesseur)
Durazzo, Marcello, 1842-1922 (Ancien possesseur)
Wohlgemuth, Michael, 1434?-1519 (Auteur)

Titre propre :
Liber chronicarum
Titre alternatif :
Registrum huius operis Libri cronicarum cu[m] figuris et ymagi[ni]bus ab inicio mu[n]di


Lieu de publication : Nuremberg

Editeur : Anton Koberger pour Sebald Schreyer et Sebastian Kammermeister

Date : 12 juillet 1493


Type d'objet : incunable

Collation/Format : [20], CCXCIX, [5, 1 bl.] ff. : grav., carte ; 2°

Langue : Latin

Notes :
Les feuillets CCLVIIII, CCLX et CCLXI sont blancs.
Très nombreuses gravures in-texte dont certaines à pleine page.
Une seule illustration en couleurs (verso du feuillet I).
Bois gravés par Michael Wolgemut, Wilhelm Pleydenwurff (Colophon) et leur atelier, lequel comprenait certainement le jeune Albrecht Dürer.
Grand titre xylographique à pleine page.
Colophon : Adest nunc studiose lector finis libri Cronicarum per viam epithomatis et breviarij compilati opus quidem preclarum, et a doctissimo quoque comparandum. Continet eorum gesta, quecumque digniora sunt notatu ab initio mundi ad hanc usque temporis nostri calamitatem. Castigatumque a viris doctissimis ut magis elaboratum in lucem prodiret. Ad intuitum autem et preces providorum civium Sebaldi Schreyer et Sebastiani Kamermaister hunc librum dominus Anthonius Koberger Nuremberge impressit. Adhibitis tamen viris mathematicis pingendique arte peritissimis Michaele Wolgemut et Wilhelmo Pleydenwurff quarum solerti, accuratissimaque animadversione tum civitatum tum illustrium virorum figure inserte sunt. Consummatum autem duodecima mensis Julij anno salutis nostre 1493.
Nom de l'auteur au recto du feuillet CCLXVI.
Ouvrage sans signatures.
Etat matériel : dans notre exemplaire, les emplacement des lettrines sont restés vierges (lettres ornées non réalisées).
Etat matériel : les 5 feuillets sur la Pologne sont reliés à la fin, après la carte sur double page.
Provenance : deux ex-libris contemporains (Nicolaus de Sorio et Johannes Baptista Sorius) ; vignettes d'appartenance de Girolamo et Marcello Durazzo ; cachet du Collège salésien San Carlo de Borgo San Martino (Piémont) "Collegio S. Carlo Biblioteca Borgo S. Martino" ; Cachet Biblioth. Fac. Univ. Namurc. N.D. Pacis Phil. & Litt. ; Vignette Facultés universitaires N.-D. de la Paix Namur Bibliothèque Moretus avec mention de l'ancienne cote Arts fol. 2401 suivie de "Expos, ARM. 4". Données bibliographiques mss au crayon.


Sujet(s) : Histoire, Histoire du livre et des bibliothèques
Epoque(s) concernée(s) : Moyen Âge


Conditions d'accès :
Droits de reproduction : publicDomain
Détenteur des droits : UNamur - Bibliothèque Universitaire Moretus Plantin
Droits d'accès : openAccess

Localisation : UNamur - Bibliothèque Universitaire Moretus Plantin

Cote : R15C0004


Liens :
Neptun : http://neptun.unamur.be/items/show/920
PDF : http://webapps.fundp.ac.be/bib/pdf/920.pdf
Catalogue BUMP : http://boreal.academielouvain.be/lib/item?id=chamo:1155276&theme=FUNDP

Liber chronicarum

Schedel, Hartmann, 1440-1514

Date d'édition : 12 juillet 1493
Cote : R15C0004
Localisation : UNamur - Bibliothèque Universitaire Moretus Plantin

Thèmes

; ;

Citer ce document

“[SansTitre],” NEPTUN, consulté le 18 décembre 2017, http://neptun.unamur.be/items/show/920.