Bonaventure van Overbeke, Les restes de l'ancienne Rome recherchez avec soin, mesurez, dessinez sur les lieux, & gravez par feu Bonaventure d'Overbeke... imprimé aux dépens de Michel d'Overbeke. Amsterdam, Jean Crellius, 1709.


[BUMP, R18D0054/01 à 03]



Les trois volumes de cinquante planches que forment les Restes de l’ancienne Rome de Bonaventure van Overbeke (1660-1706) constituent à bien des égards l’œuvre d’une vie. Originaire d’Amsterdam, ce peintre, dessinateur, graveur et antiquaire réalisa pas moins de trois voyages successifs à Rome au cours desquels il releva « ces vieilles masures et ces morceaux détachez » qui « ne fournissent pas aux Peintres, ni aux Graveurs, dequoi s’aquérir de la réputation, ni orner leurs Estampes ». En évoquant ces « masures », l’auteur entend représenter les monuments remarquables de l’ancienne Rome, ceux qui apparaissent comme incontournables certes, mais aussi ceux qui bénéficient d’une fortune moindre. Les intentions de l’auteur, précisées dans la préface, sont de léguer à la postérité une connaissance juste, authentique, des vestiges antiques. Ce souci d’exactitude est caractéristique de l’évolution des disciplines historiques à la fin du XVIIème siècle et plus largement au siècle suivant, une transformation qui débouchera sur l’éclosion d’une véritable science des antiquités.  Convaincu de la nouveauté de sons entreprise, van Overbeke entend permettre à ses lecteurs d’embrasser « en un coup d’oeil » ce que fut l’Empire romain.


S’il dénonce les libertés prises par ses prédécesseurs dans la représentation des antiquités, l’auteur n’en livre pas moins des vues assez pittoresques de la cité antique. Bien que les bâtiments soient représentés en leur état, sans reconstruction ou invention importante,  van Overbeke choisi ses points de vue, détaille le contexte dans lequel s’insèrent les ruines, convoque des atmosphères, peuple ses images de personnages vêtus de toges antiques… Ces gravures ne sont donc pas produites dans l’esprit d’une entreprise de codification de l’architecture antique, ce qui se traduirait par des relevés détaillés et mesurés tel qu’il en existe en ce début de XVIIIèmesiècle, mais plutôt dans celui d’un regard général attestant l’état des ruines. L’auteur conçoit donc son ouvrage comme un recueil dédié au savoir mais non à l’analyse.


Dans cette quête d’historicité, l’auteur associe aux images un ensemble d’explications conduisant à la connaissance de « l’usage et la magnificence des chacun des ouvrages », notes à caractère encyclopédique tirées d’écrits tant anciens que contemporains, précisant l’évolution des noms de monuments et leur étymologie, ainsi que leur histoire respective. Divers apports personnels complètent ces textes, apportant des commentaires sur les ordres, les mesures, les matériaux, les inscriptions...


Enfin, héritier des pratiques des collectionneurs, van Overbeke ajoute encore quelques représentations de médailles, destinées à expliciter ses propos mais aussi à l’appuyer. Cet ouvrage se place donc à la croisée de deux courants : d’une part celui qui donne découvrir, de façon un peu romantique, les « merveilles » de l’Antiquité et de l’autre celui, en gestation, qui analysera celle-ci dans une perspective scientifique.



Annelyse Lemmens
Université catholique de Louvain
(Février 2012)



Pour en savoir plus


 - F.-X. de Feller, Biographie universelle ou dictionnaire historique des hommes qui se sont fait un nom par leur génie, leurs talents, leurs vertus, leurs erreurs ou leurs crimes, t. 9, Paris, 1834, p. 521.

- Musées de papier. L’Antiquité en livres, 1600-1800, cat. exp. sous la dir. d'E. Decultot, Paris, Musée du Louvre, 25 septembre 2010 - 3 janvier 2011, Paris, 2010.

- A. Lemmens, Bonaventure van Overbeke, dans L'Antiquité de papier. Le livre d'art, témoin exceptionnel de la frénésie de savoir (XVIe - XIXe siècles), sous la dir. de M. Lefftz et C. Van Hoorebeeck, avec la coll. d'H. Cambier, Namur, 2012, n° 23.


Genre actuel :


Épithète actuel :


Auteur :


Famille :


Pays :


Région :


Localité :


Biotope :


Récolteur :


Déterminateur :


Mention de responsabilité :
van Overbeke, Bonaventure, 1660-1706 (Auteur)
Pool, Matthys, 1670?-ca 1732 (Auteur)
van Overbeke, Michel, 16??-17?? (Auteur)
Crellius, Joannes, imprimeur fl. 1684-1718 (Imprimeur)
Anne, reine de Grande-Bretagne, 1665-1714 (Auteur)

Titre propre :
Les restes de l'ancienne Rome. Recherchez avec soin, mesurez, dessinez sur les lieux, & gravez par feu Bonaventure d'Overbeke, ... imprimé aux dépens de Michel d'Overbeke. - Volume 3


Lieu de publication : A Amsterdam

Editeur : de l'imprimerie de Jean Crellius

Date : 1709


Type d'objet : livre

Collation/Format : 3 v. ([4] p., [3] pl., [20], 91 p., 46 pl. ; [2], 85 p., 50 pl. ; [2], 65 p., 50 pl., 1 plan) ; in-plano

Langue : Français

Notes :
Front. grav. par M. Pool. - Page de titre imprimée en rouge et noir. - Dédicace à la "Serenissime et très puissante princesse Anne, reine de la Grande-Bretagne, de France et d'Irlande, &c.". Index des planches à la fin de chaque volume.


Sujet(s) : Histoire, Arts, Architecture, Arts - Archéologie, Arts - Sculpture


Conditions d'accès :
Droits de reproduction : publicDomain
Détenteur des droits : UNamur - Bibliothèque Universitaire Moretus Plantin
Droits d'accès : openAccess

Localisation : UNamur - Bibliothèque Universitaire Moretus Plantin

Cote : R18D0054/03


Liens :
Neptun : http://neptun.unamur.be/items/show/263
PDF : http://webapps.fundp.ac.be/bib/pdf/263.pdf
Catalogue BUMP : http://bib.uclouvain.be/lib/item?id=chamo:1173875&theme=FUNDP

Les restes de l'ancienne Rome. Recherchez avec soin, mesurez, dessinez sur les lieux, & gravez par feu Bonaventure d'Overbeke, ... imprimé aux dépens de Michel d'Overbeke.
Volume 3

van Overbeke, Bonaventure, 1660-1706

Date d'édition : 1709
Cote : R18D0054/03
Localisation : UNamur - Bibliothèque Universitaire Moretus Plantin

Thèmes

; ; ; ; ; ;

Citer ce document

“[SansTitre],” NEPTUN, consulté le 18 février 2018, http://neptun.unamur.be/items/show/263.